058.330.04.10

Faire évaluer son bien à la valeur de marché : comment ça marche ?

Votre bien immobilier – maison, appartement, résidence principale ou secondaire, ou tout autre type de bien – a une valeur que vous pouvez faire estimer quand bon vous semble. L’évaluation d’un bien immobilier requiert un vrai travail de fond et peut être différente selon le contexte dans lequel elle intervient. Bien souvent, c’est la valeur vénale (ou valeur de marché) qui est estimée.

 

Rassurez-vous, tout ce jargon n’est pas si compliqué à comprendre. Nous vous éclairons dans cet article.

Accés rapide

Valeur de marché d’un bien : qu’est-ce qui fait la valeur de votre bien immobilier ?

Avant toute chose, déconstruisons une idée reçue tenace : estimer la valeur vénale d’un bien immobilier quel qu’il doit n’est ni rapide, ni chose aisée.

 

Pour évaluer un bien, l’expert immobilier se base sur divers éléments :

 

● Quantitatifs : la surface (habitable et non habitable), le nombre de pièces…
● Qualitatifs : la localisation, l’environnement, l’exposition…

 

Ce sont ces éléments qui permettent à l’expert de réaliser une estimation de votre bien au plus juste, en phase avec les tendances du marché.

Pourquoi faire estimer la valeur de votre bien immobilier ?

L’évaluation d’un bien immobilier est souvent utile lorsque l’on souhaite le mettre sur le marché. L’estimation de la valeur donne alors des indications quant au prix de vente auquel le bien peut se vendre.

 

Elle peut également intervenir dans des cas plus particuliers comme une succession, un divorce, une donation… Ici, il s’agit de connaître la valeur du bien ou toute autre information, avant d’entamer des démarches. Dans ces cas précis, l’estimation de la valeur du bien représente souvent un enjeu important.

 

Enfin, l’évaluation immobilière peut constituer un bon moyen pour obtenir un prêt hypothécaire, ou bien pour optimiser la fiscalité de son patrimoine immobilier.

 

Vous l’aurez compris, quelle que soit la situation pour laquelle vous ferez évaluer votre bien immobilier, celle-ci vous donnera des informations clé pour la suite de vos démarches.

La valeur vénale ou valeur de marché, de quoi parle-t-on ?

La valeur vénale, ce terme vous parle ? Loin d’être si compliquée qu’elle n’y paraît, la valeur vénale correspond en réalité à la valeur de marché d’un bien immobilier. En clair, il s’agit de la valeur à laquelle votre bien pourrait être vendu (ou acheté si vous êtes l’acquéreur), selon le contexte économique et les tendances du marché immobilier à un instant T.

Valeur de marché versus valeur « à la casse »

Dernière notion que nous souhaitions évoquer dans cet article, celle de la valeur à la casse, en cas de vente aux enchères publiques. Cette dernière diffère de la valeur vénale. Elle correspond en réalité à la valeur supposée d’un bien, dans l’hypothèse où le propriétaire se retrouverait en procédure judiciaire, en défaut de paiement, ou encore dans l’incapacité de rembourser son prêt.


Généralement, la valeur à la casse est demandée par la banque ou l’établissement de crédit, afin d’estimer le risque pris, en vue d’octroyer un prêt hypothécaire. Enfin, notons que la valeur à la casse est généralement beaucoup plus basse que la valeur de marché, par sécurité pour l’établissement bancaire ou de crédit.

  • Prendre contact avec Lamy Expertise

    Expertise immobilière et bâtiment en Suisse romande

    Avis Google : 4

    4/5

    Trouver un expert près de chez vous