058.330.04.10

Prise en charge de fissures : que faire en cas de refus de votre assurance ?

Le saviez-vous ? La canicule et la sécheresse peuvent favoriser l’apparition de fissures sur vos murs. Lorsqu’un épisode de canicule est officiellement reconnu comme une catastrophe naturelle, vous pouvez faire une demande de prise en charge des réparations à votre assurance, ceci dans les 10 jours suivant la parution de l’arrêté.

Mais comment faire lorsque votre assureur refuse de vous indemniser ? Peut-il vraiment le faire et pour quels motifs ? Y a-t-il des recours possibles ? Nous faisons le point sur la question.

Accés rapide

Déterminer la cause des fissures pour espérer une prise en charge

Une fois la demande d’indemnisation faite auprès de votre assurance, un expert bâtiment est mandaté pour venir constater les dégâts chez vous. Ce dernier fait un état des lieux, inspecte les fissures et statue sur ce qui en est la cause.

 

Dans le cas de votre demande de prise en charge, l’expert doit surtout déterminer si la sécheresse est bel et bien à l’origine des fissures apparues sur vos murs. Si ce n’est pas le cas (les fissures ont été causées par autre chose que la chaleur), alors l’assurance ne prendra pas en charge les réparations.

Refus de prise en charge des fissures : comment éviter les mauvaises surprises ?

L’objectif de cet article n’est pas de vous faire tomber dans la paranoïa, loin de là. Pour autant, gardez à l’esprit que si votre assureur mandate un expert, c’est aussi pour que ce dernier défende ses intérêts financiers. C’est pourquoi toute explication – autre que la sécheresse – qui pourrait expliquer l’apparition de vos fissures sera probablement privilégiée.


Par ailleurs, il n’est pas facile de démêler le vrai du faux quand on ne possède ni les connaissances, ni le vocabulaire du métier… C’est pourquoi nous vous conseillons vivement de faire intervenir un expert bâtiment indépendant lorsque vous entamez vos démarches. Ce dernier déterminera en toute objectivité la cause de vos fissures et vous accompagnera dans le montage de votre dossier de prise en charge.

Un refus de prise en charge des fissures n’est pas sans appel

Rassurez-vous, un refus de prise en charge de la part de votre assureur n’est pas définitif. Comment y remédier ? Sachez que vous avez le droit de demander le rapport d’expertise (si votre assurance ne vous l’a pas déjà transmis).

 

Le rapport conclut que la sécheresse n’est pas la cause de vos fissures ? Sachez que vous pouvez demander un deuxième avis en faisant appel à un expert indépendant. Ainsi, vous pourrez confronter les deux conclusions et voir si, oui ou non, l’épisode de canicule est à l’origine de vos fissures.

 

S’il s’avère que l’expert bâtiment que vous avez missionné contredit l’avis du premier expert, vous pouvez le faire savoir à votre compagnie d’assurance et demander la réouverture de votre dossier pour l’étude des nouveaux éléments.

  • Prendre contact avec Lamy Expertise

    Expertise immobilière et bâtiment en Suisse romande

    Avis Google : 4

    4/5

    Trouver un expert près de chez vous